krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Ligue vaudoise contre le cancerSoutenir la LVCNotre journalProches aidants : vers un meilleur soutien

Proches aidants : vers un meilleur soutien

C’est une très bonne nouvelle : dès 2021, les parents bénéficieront d’un congé indemnisé de quatorze semaines pour s’occuper d’un enfant gravement malade. L’allocation pour impotent et le supplément pour soins intenses de l’assurance invalidité (AI) continueront en outre à être versés lorsque l’enfant est hospitalisé.

Une personne qui prend soin d’un membre de la famille ou d’un partenaire avec lequel elle habite depuis au moins cinq ans, pourra également prétendre à un congé payé. Celui-ci sera toutefois limité à trois jours par cas et dix jours par année. Et le droit aux bonifications pour tâches d’assistance sera étendu aux personnes avec une allocation pour impotence faible. La réforme vise à mieux concilier l’activité professionnelle et la prise en charge d’un proche malade. Elle éclaircira la situation aussi bien pour l’employeur que pour l’employé. Aujourd’hui, 86 000 personnes dans le canton de Vaud apportent du soutien régulier à quelqu’un de leur entourage et 60 % de ces aidants poursuivent en parallèle une activité professionnelle. DC