krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_walliskrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Ligue contre le cancerLigue vaudoise contre le cancerNotre journalÉditorial

Éditorial

Passage de témoin à la direction de la Ligue

C’est un éditorial qui débute par un au revoir, puisque la directrice de la Ligue vaudoise contre le cancer (LVC), Anita Droz, partira à la retraite à fin juillet. Au nom du comité, des collaborateurs et des bénévoles de la Ligue, je tiens à la remercier chaleureusement de son investissement durant les seize années qu’elle a passées au sein de l’association. Seize années, dont dix à la tête de la LVC, marquées par une préoccupation constante : accompagner et défendre les personnes atteintes de cancer. A l’origine de cet engagement sans faille, des convictions sociales profondes et la volonté de lutter contre un système de santé à deux vitesses (page 3).

Dire au revoir, avec beaucoup d’émotion, à Anita Droz, c’est aussi accueillir, avec beaucoup de bonheur, Chantal Diserens, qui lui succédera. Membre de la direction depuis bientôt trois ans, Chantal Diserens reprendra les rênes de l’association avec cette même détermination à soutenir ceux qui en ont besoin.

L’accompagnement des patients ne saurait faire oublier que la Ligue développe aussi des actions de prévention et de promotion de la santé. La protection solaire fait régulièrement l’objet de campagnes d’information.
Attentive à cibler au mieux ses messages en la matière, la LVC a initié une étude scientifique pour analyser la pertinence du discours qu’elle délivre au grand public. Résultats de cette recherche : une approche de « simple » réduction des risques serait davantage susceptible de susciter l’adhésion du plus grand nombre qu’une démarche visant la promotion d’une protection totale (page 4).

Et s’il est un sujet qui interpelle le grand public, c’est bien celui de la capacité à surmonter la maladie. Le concept de résilience, vulgarisé et incarné par le psychiatre français Boris Cyrulnik, fait référence à une aptitude à reprendre un développement malgré l’adversité. Le processus de résilience dépend de nombreux facteurs et reste très personnel. Une constante peut-être : l’entourage des proches et des professionnels de la santé est primordial pour emprunter ce chemin (page 6).
Des épreuves, Valérie Boagno en a traversé bon nombre suite à l’annonce du diagnostic de son cancer colorectal, qui en était déjà à un stade avancé. Après un important travail d’introspection, elle a fait le choix de livrer un témoignage fort, sobre et touchant sur la manière dont elle a réussi à pacifier son esprit (page 5).

Je vous souhaite une bonne lecture et vous remercie chaleureusement de votre soutien, généreux et constant.

Olivier ENGLER, Président
Ligue vaudoise contre le cancer