krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Ligue vaudoise contre le cancerLigue vaudoise contre le cancer

Info classe : le cancer expliqué aux enfants

En Suisse, chaque année 250 enfants développent un cancer et les Ligues contre le cancer proposent des informations dans les classes dans lesquelles un enfant est atteint de la maladie, pour expliquer le cancer aux camarades et présenter les précautions à prendre pour le retour de l'enfant malade à l’école. 

Le matériel didactique qui était utilisé jusqu’ici s’est démodé au fil du temps et ne correspondait plus aux connaissances actuelles, tant sur le plan médical que pédagogique.  Les Ligues contre le cancer romandes se sont donc unies avec la talentueuse agence lausannoise Get it studio pour renouveler leurs supports de communication. Le résultat est un univers visuel adapté aux enfants en fonction de leur âge. 

Le challenge est d’encourager les enfants et adolescents à exprimer leurs questions, leurs doutes et leurs éventuelles angoisses liées à la maladie de leur camarade. Afin de créer une atmosphère détendue, propice à la discussion, un univers ludique, coloré et rassurant a été créé, et les différents sujets abordés sont expliqués à l’aide de courtes vidéos qui captent l’intérêt des enfants et servent de fil rouge tout en long de la présentation. Ainsi la radiothérapie est présentée à l’aide d’un vaisseau spatial qui tire sur les cellules cancéreuses à l’aide d’un rayon laser ultraprécis, tandis que la chimiothérapie est représentée par une potion qui anéantit une cellule malade. Les personnages ont été stylisés afin de se détacher d’une image trop humaine pour aborder des thèmes délicats comme la perte de cheveux ou les nausées de manière plus amusante et décontractée. 

Les plus petits seront amenés à parler de sujets simples comme l’importance de se laver les mains au travers de coloriage. Les plus grands visionneront une vidéoqui explique “Qu’est ce que le cancer” puis participeront à une présentation suivie d’un quizz.  Des affiches rappelant les consignes d’hygiènes et des dépliants expliquant comment accueillir un enfant atteint de cancer à l’école sont aussi distribués aux enseignants afin de permettre un retour en classe aussi serein que possible. 

Le but est de ne pas stigmatiser l’enfant malade, mais de pouvoir parler de certaines questions en toute franchise.